POUR FAIRE UNE DEMANDE D'ASSISTANCE, EN TOUTE CONFIDENTIALITÉ
Montréal : 514 687-7141 #116        Ailleurs au Québec : 1 877 687-7141 #116 Ou via notre formulaire

Équipe

Roselyne Mavungu


Directrice générale

Roselyne Mavungu est nommée le 30 mars 2020 à titre de directrice générale du CPRMV afin d’administrer l’organisme et d’y apporter son expertise de gestionnaire ayant occupé plusieurs postes et effectué des missions d’importance au Canada, en Afrique et au Moyen-Orient. Ainsi, Madame Mavungu cumule plus de 10 années d’expérience de gestion d’organisations en soutien à la communauté.  Avant son arrivée en poste, elle a occupé de nombreuses fonctions, telles que celle de directrice générale de Compagnie F — Entrepreneuriat pour femmes, de présidente-directrice générale du Réseau MicroEntreprendre, ainsi que de conseillère principale en développement et gestion auprès de l’organisation Oxfam-Québec. Elle s’est aussi impliquée dans la gouvernance de différentes organisations locales telles que le Chantier de l’économie sociale, Cap Finance, l’organisme Territoires innovants en économie sociale et solidaire (TIESS) et  Femmessor. Elle a également siégé au Conseil des Montréalaises puis a été membre du Groupe directeur, du Gouvernement du Canada, sur la co-création d’une Stratégie d’innovation sociale et de finance sociale. Elle est diplômée en droit (Université Paris XII La Varenne), en sciences humaines (Université Paris-La Sorbonne), en gestion des conflits et justice alternative (Université René Descartes).

Louis Audet Gosselin


Directeur scientifique et stratégique

En tant que directeur scientifique et stratégique du CPRMV, Louis Audet Gosselin est responsable de l’équipe chargée des contenus scientifiques, des projets de recherche, de la veille des publications scientifiques et du développement stratégique du Centre.

Titulaire d’un doctorat en sociologie de l’Université du Québec à Montréal et d’une maîtrise en histoire de l’Université Laval, Louis a conduit des recherches sur plusieurs enjeux touchant les dynamiques religieuses en Afrique de l’Ouest. Il travaille depuis plusieurs années dans le domaine de la recherche sur la prévention de la radicalisation et l’extrémisme violent, ayant été directeur adjoint du Centre d’expertise et de formation sur les intégrismes religieux, les idéologies politiques et la radicalisation (CEFIR) de 2017 à 2020.

Dans ses temps libres, Louis aime lire et apprendre des langues.

Benjamin Ducol


Conseiller scientifique externe

En tant que conseiller scientifique externe au CPRMV, Benjamin Ducol met son expertise en matière de prévention de la radicalisation menant à la violence au service de l’organisme.

Titulaire d’un doctorat en sciences politiques de l’Université Laval, Benjamin est chercheur associé à la Chaire de recherche du Canada sur les conflits et le terrorisme, au Centre international de criminologie comparée (CICC) et est membre du réseau pancanadien Canadian Network for Research on Terrorism, Security & Society (TSAS). Auteur de plusieurs publications scientifiques, ses champs de compétences et ses préférences de recherche s’articulent autour des radicalités militantes liées au djihadisme, des processus de radicalisation à l’ère numérique et des mobilisations de victimes du terrorisme.

Jaouad Amerzouk


Conseiller en développement des compétences

En tant que conseiller en développement des compétences au CPRMV, Jaouad Amerzouk participe à la conception et à la mise à jour des outils et programmes de formations, en plus de collaborer aux activités éducatives destinées à différents publics desservis par le Centre.      

Il est actuellement doctorant à l’Université du Québec à Montréal, titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sociologie des problèmes publics. De plus, il vient de compléter un programme d’études supérieures en pédagogie de l’enseignement postsecondaire. En parallèle de ses études, il a travaillé comme auxiliaire d’enseignement à l’UQAM et comme agent de recherche au sein de centres universitaires, notamment à la Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté.  

Dans ses temps libres, Jaouad explore des stratégies d’intégration des TIC dans le processus d’apprentissage et s’adonne à des activités sportives, à la lecture et à l’écriture. 

 

Anamaría Cardona Henao


Directrice des partenariats et de l’engagement communautaire

En tant que directrice des partenariats et de lengagement communautaire, Anamaria Cardona Henao est responsable de la gestion de l’équipe qui a pour mandat les communications stratégiques, les partenariats, la mobilisation, l’engagement et l’accompagnement communautaire du CPRMV.   

Titulaire d’une maîtrise en interculturalité et relations Internationales et d`un baccalauréat en journalisme et communications sociales, elle complète actuellement une maîtrise en religions et diversité à l’Université de Concordia.  Anamaria a longtemps exercé ses compétences dans le développement international et la prévention de la violence en collaborant avec les Nations-Unies, des gouvernements locaux et nationaux ainsi que des ONG, dont le Centre international pour la prévention de la criminalité (CIPC).  

Dans ces temps libres, elle fait de l’escalade et de la sculpture. 

 

Roxane Martel-Perron


Directrice de l’éducation et du développement des compétences

Roxane Martel-Perron est titulaire d’une maîtrise en gestion du développement international et de l’action humanitaire de l’Université Laval et d’une maîtrise en criminologie de l’université de Montréal, où elle s’est intéressée rôle du soutien social dans les trajectoires de désengagement d’anciens membres de mouvements d’extrême droite au Canada. Mme Martel-Perron s’intéresse à la prévention depuis plusieurs années, ayant collaboré avec les Nations unies, des gouvernements locaux et nationaux, ainsi que des ONG, dont le Centre international pour la prévention de la criminalité. Elle est membre du réseau pancanadien Canadian Network for Research on Terrorism, Security & Society (TSAS). 

Pierre-Wesner Rabel


Développeur web full stack Junior

Ayant commencé par un stage en début d’année 2020, Pierre-wesner Rabel travaille avec le CPRMV pour aider à déployer ses nouveaux outils pédagogiques. Curieux de nature et avide de connaissances, il investit dans les technologies cloud et les applications web sans serveur pour leur rentabilité. Pierre a étudié au Collège de Rosemont en programmation orientée objet et technologies Web et au cours de ses études, a réalisé de nombreux hackatons dont il est fier.

 

Anne-Sophie Bedziri


Conseillère en développement des compétences

En tant que conseillère en développement des compétences au CPRMVAnne-Sophie Bedziri est chargée de la création et de l’élaboration du contenu pédagogique sur l’analyse et la prévention de la radicalisation menant à la violence et des actes à caractère haineux. Elle est aussi formatrice et conférencière afin de répondre à la mission d’éducation du CPRMV sur les problématiques et enjeux liés à la radicalisation.   

Anne-Sophie a étudié la philosophie et l’histoire à l’Université Paris-Sorbonne IV et est titulaire d’une maîtrise en science politique de l’Université de Montréal (UdeM). Auxiliaire d’enseignement au département de science politique de l’UdeM, puis chargée de recherche au Réseau de recherche sur les opérations de paix, une unité scientifique du Centre d’études et de recherches internationales (CÉRIUM), Anne-Sophie s’est beaucoup intéressée aux enjeux portant sur la radicalisation et le djihadisme.  

Dans ses temps libres, Anne-Sophie s’intéresse beaucoup à la musique et à la gastronomie. 

 

Aurélie Girard


Agente de recherche

En tant qu’agente de recherche au CPRMV, Aurélie Girard s’occupe principalement d’effectuer les recherches de contenu sur les actes et discours à caractère haineux, donner des formations à divers publics, rédiger les demandes de subvention et faire la rédaction d’une variété de documentation.    

Aurélie est diplômée d’un baccalauréat en science politique et en communication de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en études internationales de l’Université Laval. Sur le plan professionnel, Aurélie a travaillé auprès d’organismes communautaires en environnement. Elle s’est impliquée dans l’organisation de diverses activités à vocation académique et militante, et a participé à un séjour à l’étranger dans le cadre du programme Québec sans frontières 

Dans ses temps libres, Aurélie apprend l’arabe et apprécie particulièrement le domaine des arts (danse, musique, poterie, écriture, etc.), mais elle aime surtout bouger et profiter de la nature.    

 

Gabriella Scali


Agente de projets visuels et jeunesse

En tant quagente de projets visuels et jeunesse au CPRMV, Gabriella Scali soccupe de limage du Centre en illustrant tous les projets, activités et enjeux liés à la radicalisation menant à la violence et aux actes à caractère haineux. Elle apporte sa touche artistique au magazine en ligne404 et fait partie de l’équipe de conception. De plus, elle fait lanimation des ateliers artistiques jeunesse et prend les photos. 

Diplômée en photographie de l’Université Concordia, Gabriella a eu l’occasion durant ses études d’être initiée au design graphique pendant un an à l’Université Bauhausen Allemagne. Elle a, par la suite, aiguisé sa technique en complétant une formation en infographie au Centre de formation professionnelle de Verdun, à MontréalSur le plan professionnel, ses œuvres artistiques ont fait l’objet de publications et ont été exposées tant au Québec qu’en Allemagne.  

Dans ses temps libres, elle se consacre à ses projets photographiques, tricote et pratique du piano. 

 

Margaux Bennardi


Coordonnatrice de l’accompagnement et de l’engagement communautaire

En tant que coordonnatrice de l’accompagnement et de l’engagement communautaire au CPRMV, Margaux Bennardi est responsable d’assurer le soutien des personnes qui font appel à nos services pour des situations de radicalisation pouvant mener à la violence ou des actes à caractère haineux. Elle accompagne autant les individus que les milieux afin d’outiller les professionnels. 

Margaux est diplômée d’un baccalauréat en sexologie et d’une maitrise en éducation et formation spécialisées sur les aspects socioculturels de l’Université du Québec à Montréal. Elle est membre de l’ordre professionnel des sexologues du Québec. Sur le plan professionnel, Margaux s’est impliquée dans le milieu de l’intervention et dans le domaine de la prévention de la violence, notamment : LOVE organization LEAVE OUT VIOLENCE.  

Dans ces temps libres, Margaux se ressource en faisant du crossfit et ne refuse jamais de prendre un bon café. 

 

Mélinda Lacroix


Conseillère en développement des compétences

En tant que conseillère en développement des compétences au CPRMV, Mélinda Lacroix développe des outils pédagogiques afin d’éduquer et de sensibiliser la population québécoise sur la prévention de la radicalisation menant à la violence et les incidents haineux. 

Mélinda est actuellement candidate à la maîtrise en science politique à l’Université McGill et détentrice d’un baccalauréat spécialisé en science politique de l’Université de Montréal.  Sur le plan professionnel, elle est chercheure au Centre for International Peace and Security Studies (CIPSS) de l’Université McGill et a occupé auparavant un poste d’assistante à l’enseignement pour le département de science politique de la même université. 

Dans ses temps libres, elle aime pratiquer divers sports de plein air et s’adonner au jardinage. 

 

Fatou Thiam


Conseillère en communication et partenariats

En tant que conseillère en communication et partenariats au CPRMV, Fatou Thiam est responsable de la visibilité du Centre grâce à divers outils de communication: les réseaux sociaux, le site Web, l’infolettre, etc.  Elle s’occupe aussi des relations avec les médias, de la rédaction et/ou correction de documents officiels et apporte sa contribution dans tous les projets du Centre. 

Fatou est diplômée d’un baccalauréat en information-communication de l’Université de Moncton, à Moncton (Nouveau-Brunswick) et d’un certificat en communications sociales de l’Université Saint-Paul, à Ottawa (Ontario). Elle complète actuellement un D.E.S.S en journalisme de l’Université de Montréal. Sur le plan professionnel, Fatou s’est impliquée au sein d’organisations à but non lucratif à Montréal, notamment : le Centre d’action bénévole et communautaire Saint-Laurent, Equitas — Centre international d’éducation aux droits humains, l’Association québécoise Plaidoyer-Victimes. 

Dans ces temps libres, elle fait du bénévolat et est membre d’un club Toastmasters où elle pratique l’art oratoire depuis plusieurs années.